Le Guerrier silencieux

Publié le par the idiot

Valhalla Rising
(2009)
Nicolas Winding Refn
Mads Mikkelsen, Maarten Stevenson

Le Guerrier silencieux



            Le récit s'ouvre parmi les collines écossaises où des chefs de clans parient sur des combats entre leurs esclaves. L'un d'eux terrasse chacun de ses adversaires, semant la mort autour de lui. Borgne et muet, personne ne connaît ses origines mais sa réputation court à travers les clans disséminés sur ces terres. Il obtiendra sa liberté dans le sang et se laissera embarquer dans une croisade en terre sainte. Mais après un périple embrumé en haute mer, les rivages où accostent les conquérants n'ont rien d'accueillant.
            S'appuyant sur un travail esthétique époustouflant, Nicolas Winding Refn décortique nos croyances et notre folie, montrant qu'au final ce ne sont qu'une seule et même chose au travers de scènes poignantes pour ceux qui arrivent à entrer dans son jeu. Il met en scène chaque action de ses personnages de manière à en glorifier l'image pure, qu'il s'agisse d'un viol, d'un instant de repos ou de la construction laborieuse d'un kern au bord du fleuve. L'image se déploie en longueur et le film ressemble à une partition ; jetant aux oubliettes tout recours futile à une histoire, Refn utilise le montage comme rythme et l'image comme texture pour transporter son spectateur par delà le simple souci narratif.
            Le Guerrier silencieux n'est pas un film qui plaira à tout le monde, si vous êtes en quête du nouveau Conan ou d'un Treizième guerrier rafraîchi, passez votre chemin car l'action et l'aventure ne sont pas au rendez-vous. Après sa magnifique trilogie Pusher, narrant les vies ultraviolentes de dealers minables à Coppenhague, et son Bronson qu'il me tarde de découvrir, Nicolas Winding Refn signe ici un film sans concessions qui en laissera plus d'un pantois.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alexandre mathis 20/03/2010 14:20


collines d'Ecosse, tu es sur? Peut être est ce le lieu de tournage, mais je n'ai pas souvenir que les vikings furent évangélisés à partir de l'Écosse, mais plutôt du Danemark actuel voire plus au
Nord.
sacré film quand même.


the idiot 20/03/2010 16:00


T'as sûrement raison, je sais pas pourquoi j'étais parti sur l'idée protestants anglais et cathos écossais mais ça se passe bien avant en fait... Puis ça explique mieux le titre du film. C'est pour
ça que quelques trucs m'échappaient. Oui c'était une belle claque, avec le nouveau Malick on va être bien servi cette année.


Bruce Kraft 18/03/2010 19:35


Pas d'histoire réelle...dangereux comme exercice!! Je me méfie car en ce moment tous les films dont "soi-disant" référence à 2001!! Exemple: the box...et moi je n'y ai pas trouvé la moindre
référence mis à part le buzzer rouge qui rappelle l'oeil du vaisseau!!


the idiot 19/03/2010 07:23


C'est pas que Valhalla Rising fait référence à 2001, mais plutôt que les deux films se ressemblent dans leurs structures. Puis Richard Kelly c'est pas Nicholas Winding Refn! Si t'as pas vu la série
des Pusher je te les conseille vivement, c'est beaucoup plus accessible et vraiment une trilogie intéressante.


Bruce Kraft 13/03/2010 23:12


Quelque chose me fait peur: ne fait-il pas passer l'esthétisme et la forme avant le fond en donnant un pseudo ryhtme contemplatif à défaut d'une réelle qualité scénaristique?


the idiot 14/03/2010 11:54


Pas vraiment, le film est captivant et la thématique est dévloppée davantage au travers d'images que d'événements, comme un série de tableaux. La comparaison avec 2001 : L'Odyssée de
l'espace n'est pas absurde, c'est pas tellement qu'il n'y a pas d'histoire, c'est juste que ce n'est pas ce qui est intéressant dans le film. Certaines personnes ont besoin d'une histoire pour
entrer dans une oeuvre et elles auront du mal à apprécier ce film, mais perso j'ai été comme hypnotisé.