Exhumé : Guet-apens de Sam Peckinpah

Publié le par Marc

Guet-apens
The Getaway
Réalisé par Sam Peckinpah
(1972)

Adapté du roman éponyme signé Jim Thompson (scénariste des débuts chez Stanley Kubrick et dont l'œuvre romanesque inspira au cinéma des films tels que Les Arnaqueurs de Stephen Frears, Coup de Torchon de Bertrand Tavernier ou, plus récemment, The Killer Inside Me de Michael Winterbottom), Guet-apens est l'occasion de retrouver un réalisateur cher à tous les amateurs d'un cinéma de genre d'une virilité sans fioritures mais qui reste néanmoins d’une grande sensibilité s’essayer au film criminel ou, plus exactement ici, au caper movie. Ce ne sont pourtant pas tant les scènes de violence, ces incontournables poursuites en bagnoles et autres fusillades sanglantes, qui marquent le spectateur (même s’il est vrai que Peckinpah, comme il le démontre de nouveau au cours des scènes d'action, en est l’un des plus virtuoses metteurs en scène) que la tension particulière qui se construit entre le couple McCoy que forment les deux personnages principaux de l’intrigue (Steve McQueen et Ali MacGraw, tous deux au sommet de leur art). Aidé par sa femme à sortir de prison, Doc McCoy verra, tout au long du récit, sa sécurité masculine remise en question comme rarement l’a été celle d’un héros de cinéma. C’est cet enjeu, plus que la survie des personnages, qui servira de moteur au film, Peckinpah filmant le casse, puis la fuite des deux tourtereaux, davantage comme une dispute amoureuse que comme un simple film d’action. Le suspense nous tient en halène jusqu’à la sanglante apothéose finale mais la violence fulgurante ne sert au final qu’à souligner les éloignements et rapprochements successifs du couple. Un film à voir et revoir si ce n’est que pour la présence magnétique de McQueen et la mise en scène tranchante de Peckinpah dont l’influence se fait encore sentir dans ce que le cinéma de genre contemporain nous offre de meilleur, notamment chez cet autre grand cinéaste de la violence qu’est Nicolas Winding Refn.


Guet-apens, un film de Sam Peckinpah disponible en DVD aux éditions Warner Bros

Publié dans Exhumations

Commenter cet article