En bref : The Ward de John Carpenter

Publié le par Marc

The Ward
The Ward
Réalisé par John Carpenter
(2010)

Je ne vous ferai pas l’article du film car, sans que l’on puisse dire qu’il s’agit d’une merde, The Ward n’est pas l’œuvre d’un John Carpenter en grande forme. En même temps, après dix années d’absence du grand écran, il ne fallait pas non plus s’attendre à grand-chose. Soulignons donc simplement le plaisir de retrouver ce réalisateur qui nous a, des années durant, offert tant d’instants de pur plaisir cinématographique. Si le scénario est quelque peu lambda, jouant la carte facile mais relativement bien menée du mélange des genres (The Ward oscille joyeusement entre thriller psychologique et film de maison hantée), la mise en scène de Carpenter, unique qualité rédemptrice de l’ensemble qui différencie cette œuvre de la masse toujours plus épileptique des films d’horreur contemporains, se montre toujours aussi efficace à installer une véritable ambiance et à faire monter la tension au cours des quelques scènes d’angoisse pure. Ne retrouvant jamais le sentiment de jouissance que l’on n’osait plus franchement espérer, même lors des quelques fulgurances retro, l’on ne peut être que déçu que le projet n’ait pas été à la hauteur de son talent inestimable ainsi que du sabotage des intentions de départ, évident au travers des nombreux plans qui tombent à l’eau suite à une boucherie sans doute opérée au montage. Un jour, espérons-le, Carpenter retrouvera l’envie de faire des films typiquement badass comme ceux avec lesquels il nous a si souvent régalé depuis le début des années 1970. En attendant, The Ward se laisse très bien regarder entre deux parts de pizza et, comme vous ne m’avez gentiment rien demandé, je vous ai concocté un top ten des films du maître histoire, simplement, de se rappeler au bon souvenir d’une époque où le cinéma de genre américain nous offrait, année après année, bon nombre d’œuvres inoubliables et de se dire qu'un réal dont la filmographie comprend les dix titres suivants ne doit pas tomber dans l'oubli. Reste incompréhensible la décision de ne pas sortir le film en salles, alors qu'il y avait largement de quoi appâter le chaland.

1. Prince des ténèbres (1987)
2. The Thing (1982)
3. Halloween (1978)
4. Jack Burton dans les griffes du mandarin (1986)
5. Invasion Los Angeles (1988)
6. Assaut (1976)
7. Los Angeles 2013 (1996)
8. The Fog (1980)
9. L'Antre de la folie (1994)
10. Vampires (1998)

The Ward, un film de John Carpenter disponible en DVD aux éditions Seven Sept

Publié dans Nouvelles du front

Commenter cet article

Marc Shift 17/02/2012 15:00


Bon moi je met The thing en 1, Escape from N.Y. (avec son titre vf tout pourris), Christine, Jack Burton, Invasion L.A., Prince des ténèbres, L'antre de la folie, Halloween, The fog, Vampires....


Mais bon faut les revoir le plus souvent possible!!!

Marc 18/02/2012 11:08



Ouais, de toutes façons mon top est assez évolutuif, c'est surtout les premiers qui ne bougent plus. Mais je préfère Escape from L.A. à Escape from N.Y. pour son côté kitsch
assumé et sa fin totalement badass qui en font l'un des plus beaux doigts d'honneur faits à l'industrie du ciné. Les deux sont excellents mais assez différents en fin de compte. Tous ses films
sont excellents et t'as raison, il faut les revoir constamment, ça fait toujours du bien.