En bref : Hors Satan de Bruno Dumont

Publié le par Marc

hors satanHors Satan
Hors Satan
Réalisé par Bruno Dumont
(2011)

Alors que le monde civilisé est (en principe) en pleine commémoration de la naissance du Christ, sur quel autre film pouvais-je franchement palabrer que Hors Satan ? La pintade n’étant pas encore tout à fait digérée, je m’efforcerai d’être concis. L’histoire de ce vagabond, dont la vie s’écoule entre petites fermes du nord de la France, aurait facilement pu basculer dans la veine sordide du cinéma social mais Dumont a préféré emprunter le chemin d’un fantastique austère qui s’apparente tant esthétiquement, avec cette composition en tableaux successifs, que thématiquement à une modernisation du mystère théâtral. Le protagoniste, traversant des paysages balayés par un vent féroce qui devient un véritable personnage secondaire du récit, semble se prendre pour un saint venu purger les environs du mal. Entre le beau père vicieux d’une ado en pleine crise goth et le démon qui semble avoir possédé une fillette du village voisin, il expédie sans hésiter ses ennemis. Le mal pourtant laisse des résidus et, alors qu’il prend visage humain, il nous dévoile les personnages dans toute leur ambiguïté. Avec Hors Satan, Bruno Dumont nous a offert une œuvre énigmatique à l’infini dont la beauté contemplative n’a d’égal que la faculté à sublimer le prosaïque en transformant le banal en étrange et à nous laisser songeurs, des images plein la tête bien après la fin du générique.

Publié dans Nouvelles du front

Commenter cet article

coltrane 11/01/2012 18:08


Je suis un fan de Bruno Dumont. Je pense avoir tout vu y compris son film américain (très peu hollywoodien) peut-être un peu moins réussi...La vie de Jésus et l'Humanité sont aussi des grands
films "christiques"...


 

Marc 12/01/2012 22:58



Je n'ai vu que Flandres avant celui-ci. J'avais bien aimé, il faudrait que je me pence davantage sur son cas.