En bref : Contagion de Steven Soderbergh

Publié le par Marc

contagionContagion
Contagion
Réalisé par Steven Soderbergh
(2011)

Ça fait bien quelques mois que je n’ai pas dit du mal d’un film, mais là je ne peux résister à l’envie d’une critique cinglante. Je ne comprends vraiment pas d’où Steven Soderbergh tient une aussi bonne réputation. Après ses Ocean’s 11 et 12 si mauvais qu’ils auront dissuadé tous sauf les spectateurs les plus téméraires d’assister au volet final de la trilogie, un Traffic qu’on aurait autrefois qualifié de bon pour le dimanche soir sur TF1 et un Sexe, mensonges et vidéo qui, bien que partant d’une bonne intention, se termine quelque peu en cul de sac, voici que le maître du rasoir nous offre Contagion, un film ni fait ni à faire, bâclé, profondément ennuyeux et franchement inutile. Que dire ? Des personnages en carton-pâte dont on n’a que faire, des dizaines de thèmes abordés dont aucun ne bénéficie d’un traitement approfondi, une mise en scène lambda, des incohérences scénaristiques, des bons sentiments mal placés et une fin lamentable qui ne rime à rien. Contagion est le modèle du film choral vidé de sa substance ; les séquences s’interposent sans dialoguer, les thèmes abordés ne trouvent ni écho, ni même chambre de résonance. Il y avait pourtant matière à faire un film. Se servir de l’esthétique glaciale du numérique pour mettre en scène de façon clinique et implacable l’évolution de la pandémie ? Focaliser le récit autour du personnage (assez grotesque mais sans doute le plus intéressant) du blogueur pour mettre en scène la montée des médias et la difficulté de contrôler aujourd’hui les flux d’informations ? Si Soderbergh y songe, ce n’est que l’espace de quelques plans. Le film pêche par manque de conviction, d’ambition et de vision. Ou peut-être tout simplement de talent ? Mon diagnostic : mieux vaut fuir cette Contagion comme la peste.

Publié dans Nouvelles du front

Commenter cet article

Choupynette 18/11/2011 09:47


mince, j'en avais lu des critiques si ce n'est élogieuses du moins, correctes... j'attendrai son passage à la tv pour en savoir plus alors.

Marc 19/11/2011 17:41



Je croyais avoir été  sévère mais je viens de voir la critique des Cahiers, ils ne sont pas tendres non plus. Je dois devenir réac avec l'age pour me retrouver d'accord avec eux.
Arf. Ouais, je suis assez exigeant en matière de films en même temps, alors ne tiens compte de ce que je raconte qu'après avoir jeté un coup d'oeil à quelques autres critiques.



Cachou 16/11/2011 21:19



Yep ^_^.



Cachou 16/11/2011 12:51



Effectivement, ce n'est pas un film à voir au cinéma.


Vaut mieux aller voir "Another Earth" ;-p (si tu veux le voir, fais-moi signe...)



Marc 16/11/2011 19:08



Je pense qu'il vaut mieux aller voir un paquet d'autres films, au ciné ou à la télé. Another Earth je garde en tête mais pour le moment j'ai d'autre préoccupations. J'ai trouvé La
Clépsydre de Has. Je ne sais plus si c'est celui là que tu m'avais conseillé?



Cachou 16/11/2011 11:56



Connais pas RTL9.
Moi j'ai bien aimé la partie sur Kate Winslet (et un peu celle de Jude Law). Pour ça aussi. Puis j'ai bien aimé le côté "on fait tout de suite mourir Gwyneth Paltrow" ^_^ (j'aime bien Gwyneth
Paltrow, mais c'est amusant quand même).
Mais en effet, rien d'original dans la mise en scène, et de dénonciations déjà faites très souvent auparavent.



Marc 16/11/2011 12:43



S'il avait recentré autour des deux personnages; l'un qui essaie de comprendre la contagion et l'autre qui essaie d'anticiper la réaction médiatique, ça aurait pu donner quelque chose
d'intéressant. Mais encore une fois, les personnages sont tellement plats qu'il aurait fallu une toute autre équipe. C'est ce que je dis au final, mieux vaut ne pas se déplacer vous avez mieux à
faire.



Cachou 15/11/2011 16:00



Je n'ai pas adoré (du tout), mais je n'ai pas détesté non plus, j'ai trouvé que c'était un film (très)(trop) classique, honnête, mais sans aucune originalité. La dénonciation est faible et déjà
vue, il y a trop d'acteurs connus, mais en même temps, il y a le "plaisir" de voir certains personnages mourir quand on ne s'y attendait pas (ou l'inverse). Puis j'aime bien les films de
contagion... Un bon film de samedi après-midi sur TF1 quoi.



Marc 16/11/2011 11:53



Je sais pas, j'ai été touché par aucun des personnages, je m'en foutais un peu de ce qui pouvait leur arriver. La partie avec Cotillard ne servait absolument à rien, si on l'enlevait ça ferait le
même film, en plus court ou avec du temps pour développer les autres personnages. Mais j'imagine que le film a d'abord été pensé selon les acteurs qui étaient d'accord pour participer au projet.
En fait, ça ressemblait beaucoup à un film de zombies lambda sans zombies. Je crois que j'aurais préféré voir un film de zombies lambda. Un des problèmes d'après moi c'est la manière de filmer la
contagion (qui ne voit pas à l'oeil nu). Aucune véritable trouvaille de mise en scène ou de représentation visuelle. Ca faisait un peu clip de deux heures. Je pense qu'il aurait plus sa place sur
RTL9 que sur TF1.