Cannibal! The Musical

Publié le par the idiot

Cannibal! The Musical

(1993)

Trey Parker

Alfred Packer, Matt Stone et une belle bande d’abrutis

 

 

Cannibal! The Musical

 

 


Ça fait longtemps que je n’avais plus donné dans la chronique, mais là je crois que je ne pouvais vraiment pas y couper. Il fallait absolument que je vous parle de ce summum de crétinerie qu’est Cannibal! The Musical, l’une des premières réalisations du tandem Trey Parker et Matt Stone, créateurs de la série South Park et de nombreux autres films stupides mais jouissifs.

Tiré d’une histoire vraie, Cannibal! The Musical raconte l'aventure d’Alfred Packer, une célébrité de l’Amérique profonde, accusé d’avoir mangé les mineurs qu’il menait depuis l’Utah vers l’Oklahoma à la recherche d’un gisement d’or. Le film, construit en flash-back successifs raconte comment Packer en est arrivé à cette ignoble solution.

Distribué par la Troma (maison de production mythique du cinéma z américain), Cannibal! The Musical fait assez peu dans le gore à ma grande surprise. En réalité, plus qu’à un film de cannibalisme, ce petit bijou ressemble à un western au milieu desquels les aventuriers se mettraient à chanter des chansons sans queue ni tête et à danser (des claquettes dans la neige par exemple) toutes les cinq minutes. Le tout est profondément con, mais possède un charme irrésistible.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zabeille 23/07/2010 16:30



Ca va chercher loin ça !! Au moins 4 jours enfermé dans le train frantôme !



the idiot 24/07/2010 17:49



Hmmm, j'ai peur. Ca a calmé mes ardeurs.



Zabeille 23/07/2010 04:10



Cachou, arrêtes d'embêter The Idiot il a même plus le temps de nous pondre un article !! raaah les gosses j'vous jure...


Par contre le vole de smileys est passible de 6 mois sans aucun livre ainsi que 45€ d'amande (oui oui, d'amande, j'adore ça, fumés, un régale).



the idiot 23/07/2010 13:03



Et le viol de smileys? Y en a 2/3 qui me tentent...



Cachou 21/07/2010 23:18



Marc Shift, sort de ce corps!!!!!!!



the idiot 21/07/2010 23:52



Mais non, voyons! Je citais simplement Salinger. Un de ses narrateurs (dans "Seymour, une introduction") offre un
bouquet de parenthèses à ses lecteurs.



Cachou 21/07/2010 19:16



(dangereux?)



the idiot 21/07/2010 19:32



((()))



Cachou 21/07/2010 19:15



Pffffffffffffffff



the idiot 21/07/2010 19:31



C'est fini oui?