La Fabrication du consentement

Publié le par the idiot

Manufacturing Consent
(1988)
Noam Chomsky, Edward S. Herman




                La Fabrication du consentement se veut une analyse de l'économie politique des médias de masse. Que ces médias ne présentent pas toujours une réalité objective est une certitude pour (presque) tous, mais le tour de force du livre de Chomsky et Herman est de démontrer pour quelles raisons et avec quels outils ils détournent, amplifient ou taisent certaines informations.
                Le livre repose sur un concept de modèle de propagande, proposé par les auteurs et appliqué aux médias américains majeurs, le New York Times, Times, CBS et Newsweek. Ils y exposent les liens entre ces grands pourvoyeurs d'information et de divertissement et les grands groupes économiques et financiers du pays, montrant l'implication de compagnies de télécommunications et de banques dans les capitaux des médias.
                En analysant la couverture médiatique d'événements internationaux dans lesquels étaient impliqués les Etats-Unis, de la guerre du Vietnam aux élections dans des pays d'Amérique centrale, Chomsky et Herman montrent comment selon qu'un pays soit complice ou ennemi de la Maison Blanche, un même événement sera médiatisé sous des angles différents. Pour ce faire ils offrent des tableaux comparatifs recensant des articles sur divers sujets et d'origines différentes, étonnant même le plus sceptique des lecteurs.
                Pour conclure les auteurs réfutent la théorie du complot mais ne dédouannent qu'en partie les journalistes de leurs responsabilités. Les médias, tiraillés entre la mission d'informer et l'obligation de rentabilité, servent en même temps l'intérêt de deux clients bien distincts. D'un côté le public et de l'autre les publicitaires. La Fabrication du consentement démontre clairement lequel de ces deux intérêts l'emporte sur l'autre.

Publié dans Littérature

Commenter cet article

Mounz 05/10/2009 13:03


Petite précision : le titre de la traduction en Français est : "La fabrique de l'opinion publique" (en tout cas pour ce qui est de la dernière édition) ;-)

Excellent livre au demeurant.


the idiot 05/10/2009 23:02


C'est possible, et c'est sans doute plus accrocheur comme titre.


coltrane 11/09/2009 18:51

Certains considèrent que Chomsky devrait se consacrer davantage à la linguistique et moins à la politique...
Pierre Milza dans son livre Les Fascismes mettait déjà en garde contre les possibilité de manipulation de l'opinion offertes par les mass-média et des chercheurs ont étudié l'impact des programmnes de certaines chaines de télévision (celles de Berlusconi) italienne sur le public...

the idiot 11/09/2009 19:21


Je connais pas très bien Chomsky, mais j'ai l'impression que pour lui les deux sont très liés voir indisociables.