Le Privé

Publié le par the idiot

The Long Goodbye
(1973)
Robert Altman
Elliott Gould, Nina Van Pallandt, Sterling Hayden




                Un néo-noir s'ouvrant sur une séquence où le spectateur découvre cette vieille connaissance qu'est Philip Marlowe chercher de quoi nourrir son chat qui refuse d'ingurgiter quoique ce soit sauf son pâté pour chat préféré ; pourquoi pas? Mais le fait est que, d'entrée de jeu, Altman pose les éléments essentiels de son adaptation du roman de Raymond Chandler, Sur un air de navaja, un récit qui verra Marlowe plus malmené que jamais.
                L'humour prend une place importante dans Le Privé, mais jamais au détriment de la nature "hard-boiled" du personnage mythique créé par le romancier américain. Se frottant aux bourgeois de Malibu, Marlowe apparaît sous des traits plus populaires que jamais, clope au bec du premier au dernier plan, faisant passer Bogart pour une pub anti-tabagisme. Et s'il s'en sort c'est avant tout grace à son instinct et son détachement naturel.
                Le casting est au rendez-vous avec, outre Elliott Gould, un Sterling Hayden vieillissant jouant l'écrivain alcoolique aux allures d'Ernest Hemingway, et plusieurs petits rôles sympathiques comme David Carradine en compagnon de cellule ou Arnold Schwarzenegger en garde du corps surmusclé et atteint de mutisme. Le film dégage à la fois une ambiance de film noir et de folie loufoque tout droit sorti d'un dessin animé de Bugs Bunny.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

coltrane 01/09/2009 20:04

Enfin un film facile à trouver ! Une des meilleures adaptations de Chandler. Il me semble que la fin du film diffère du livre.
Altman a été un des plus grands réalisateurs made un USA...

the idiot 01/09/2009 23:44


Je connais pas très bien Chandler, je n'ai lu que Le Grand sommeil mais sa prose me donne des envies de frapper les gens dans le foie. Je suis quand même un grand fan de Bogart en Marlowe,
même si ce n'est pas son meilleur rôle.
Ce n'est que le deuxième film d'Altman que je vois, John McCabe est un western
génial. Il faudrait que j'en vois d'autres, j'ai Nashville qui traine chez moi depuis un certain temps...ça ne saurait tarder!