Le Traquenard

Publié le par the idiot

Otoshiana
(1962)
Hiroshi Teshigahara
Hisashi Igawa, Sumie Sasaki, Kunie Tanaka




                Un mineur et son jeune fils sillonnent le Japon d'après guerre à la recherche de travail. Arrivant dans une grande ville industrielle, le mineur se fait embarquer dans une lutte entre les syndicats et les propriétaires. Sur fond d'histoire de fantômes, une intrigue politique se met en place pour décrire la corruption qui gangrène une société japonaise en pleine modernisation capitaliste.
                Scénarisé par le romancier et dramaturge japonais, Kôbô Abe, dont Teshigahara adaptera en 1964 La Femme des sables, Le Traquenard met intelligemment en scène des fantômes impuissants devant assister aux sorts de leurs proches et de leurs ennemis. Le jeune garçon, témoin de meurtres et de tractations symbolise au milieu de toute cette déchéance la jeunesse japonaise à qui l'on vole tout espoir d'innocence.
                Teshigahara fait preuve d'une grande imagination dans Le Traquenard pour faire surgir le fantastique dans la vie quotidienne d'une ville minière, usant de trouvailles visuelles allant du faux raccord à la surimpression. La caméra se déplace librement, changeant de point de focalisation pour mieux surprendre le spectateur à chaque retournement de situation et le garder en haleine jusqu'à une conclusion digne d'une tragédie shakespearienne.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article