Gummo

Publié le par the idiot

Gummo
(1997)
Harmony Korine
Nick Sutton, Jacob Reynolds, Chloë Sevigny




                  Attention, voici un film glauque et étrange. Harmony Korine s'est fait connaître en écrivant le scénario de Kids de Larry Clark à l'age de seulement 19 ans avant de réaliser Gummo, son premier film, deux années plus tard. Il n'y a pas d'histoire au sens général du terme, le film suivant des jeunes d'un bled pauvre du Midwest américain récemment ravagé par une tornade dans leurs déambulations quotidiennes sans pour autant partir à la dérive. Chacune des scènes s'imbrique dans une forme de logique et fonctionne pleinement, laissant presque l'impression de regarder un documentaire.
                  Qui sont les personnages? Ce que les Américains appellent le "white trash" (détritus blancs), une des classes sociales les plus pauvres du pays, ne bénéficiant souvent d'aucune éducation. Il y a Solomon et Tummler, deux jeunes qui passent la journée à sniffer de la colle et à tuer des chats pour les revendre au boucher du coin, Dot, Darby et Helen, trois soeurs sans avenir, un travesti de douze ans et toute une pléiade de "freaks". Puis il y a ce garçon énigmatique qui traverse la ville avec des grandes oreilles de lapin rose, faisant du skate et jouant de l'accordéon, dont on se demandera souvent ce qu'il vient foutre là.
                  Vous vous demandez sans doute l'intérêt du film, et c'est quelque chose de très difficile à expliquer. Korine ne juge pas ses personnages, aussi minables soient-ils, et c'est sans doute là que se trouve la grande force de Gummo. Je n'ai jamais vécu parmi une population semblable et pourtant j'ai vu dans le film et dans ses personnages un disfonctionnement dans la société qui n'est pas cantonnée à une situation précise. La dépression et le désabusement sont d'une présence féroce et le propos est d'une telle sincérité que le spectateur est complètement absorbé par le peu qu'il voit. Un film à voir, à adorer ou à détester.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article