Carnage

Publié le par the idiot

The Burning
(1981)
Tony Maylam
Brian Backer, Brian Matthews, Leah Ayres




               Une fois n'est pas coutume, je me suis encore fait plaisir avec un bon vieux slasher qui sent les années 80 à pleines narines. Dans le cas de Carnage, il s'agit en plus d'une production signée par les frères Weinstein (Harvey et Bob qu'on retrouve ici tous deux au scénario) fondateurs de la société de production Miramax, encore toute jeune à l'époque. Connaissant la réputation des deux gus, j'étais en droit de m'attendre à un nanar plutôt racoleur et j'ai été bien servi. Pourtant, en partant de prémices loin de briller de par leur originalité, le film reste plutôt agréable à regarder grâce à une mise en scène sobre mais efficace.
               Dans un "Summer camp", équivalent ricain de nos bonnes vieilles colonies de vacances franchouillardes, une bande d'ados attardés jouent un tour au vieil ivrogne qui sert de concierge. Le problème, c'est que leur blague à la noix ne fonctionne pas comme ils l'avaient prévu et le pauvre type finit calciné et furieux. Cinq ans plus tard, il ne trouve donc évidemment rien de mieux à faire que de traîner près d'un autre site et de charcuter autant de mioches que possible. En somme, rien de bien original.
               Si Carnage reste un film intéressant c'est en grande partie chose due au grand maître d'effets gore qu'est Tom Savini, ce bon vieux moustachu qu'on ne présente plus aux spectateurs friands de démembrements et autres zombies. A l'époque il venait d'enchaîner les effets spéciaux sur Martin, Zombie, Vendredi 13 et Maniac, excusez du peu. Ici le gore est plutôt efficace même si une mise en scène plus dynamique aurait permis au film d'être un peu plus effrayant. Puis, il ne faut pas oublier qu'un autre concierge bien plus célèbre, lui aussi passé par la case rôtisseur, ne fera son apparition qu'en 1984.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article