Where the Buffalo Roam

Publié le par the idiot

Where the Buffalo Roam
(1980)
Art Linson
Bill Murray, Peter Boyle





             Injustement méconnu par rapport au Fear and Loathing in Las Vegas signé Terry Gilliam, cette première adaptation libre de l'oeuvre du journaliste américain Hunter S. Thompson reste pourtant plus fidèle aux propos de l'auteur, délaissant l'aspect de trip pyschédélique pour mieux se pencher sur la vision que celui-ci portait sur le monde qui l'entourait et notemment sur les Etats-Unis, la politique et les médias.
             Certes, Where the Buffalo Roam n'est pas une adaptation du même roman que le film de Gilliam mais on en retrouve la construction, suivant un Hunter assigné a tel ou tel événement par le patron de son journal partir peu à peu sur de nouvelles pistes comme il savait si bien le faire dans ses articles faits de digressions révélatrices et qui s'avèrent souvent bien plus intéressantes que le sujet de départ.
             Hunter est ainsi tour à tour envoyé couvrir le Super Bowl et l'élection présidentielle américaine mais à chaque occasion il se laisse emporter par une imagination débordante et par le comportement erratique de son représentant légal Carl Lazlo Esquire interprété par Peter Boyle. Le film se concentre d'ailleurs souvent sur la relation tumultueuse entre ces deux individus à forte personnalité, les dépeignant avec plus de subtilité que leur offriront quelques années plus tard Johnny Depp et Benicio Del Toro pour nous montrer un Hunter S. Thompson nerveux et tourmenté, bien plus sombre.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

Bruce Kraft 17/07/2009 18:07

Une fois de plus tu me scotches avec ce film que je ne connaissois pas !!! Il faut que je le chope !!lol!

the idiot 18/07/2009 12:07


Héhé, ça faisait des années que je voulais voir ce truc et il génial. Tellement de perles sont boudées par les distributeurs.