John McCabe

Publié le par the idiot

McCabe & Mrs. Miller
Robert Altman
Warren Beatty, Julie Christie

*****





            Ce western halluciné donne une toute autre vision de la conquête de l'ouest que les grands classiques du genre. Le rythme onirique du film, en harmonie avec les lanicnantes mélodies tirées du premier album de Leonard Cohen, prend le risque intelligent de forcer le spectateur à prêter davantage de considérations aux personnages en quête d'un évasif rêve américain qu'à la lente évolution de la trame narrative. Que dire de Warren Beatty, génial en bouffon alcoolique et couard, gérant son bordel comme si cette entreprise putassière n'était finalement que la chose la plus naturelle du monde, sinon qu'il compose là l'un de ses plus beaux rôles.
            McCabe & Mrs. Miller est un film glacial à l'esthétique hivernale à l'opposé des traditionnels déserts et soleils de plomb d'un Homme de l'ouest ou autre Rio Bravo, qui sont par ailleurs de grands films. Mais ici les personnages sont pris au piège dans un blizzard fatal ce qui ne les empêche nullement de se donner littéralement corps et âme pour atteindre leurs buts, masquant leurs craintes et faiblesses dans un nuage d'opium ou derrière une triste réputation de pistolero vieillissant. Avec ce décalage, Robert Altman se démarque de ses prédécesseurs et nous raconte la mythologie américaine avec une modernité inédite, sans ses héros traditionnels, leur préférant les hommes et femmes qui ont vécu le rêve et qui y ont laissé leur peau.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article